MySuelly Mel Marron bPIpSYx

SKU005034186095423
MySuelly Mel Marron bPIpSYx
MySuelly Mel Marron
Tom's Guide, Tech for real life
Se connecter / S'enregistrer
New Balance WL220 Noir QnQw9PpL

C’est ce que le philosophe noir marxiste W.E. Burghardt Du Bois écrit, en 1915, dans son célèbre article «The African Roots of the War» [1] :

«(…) actuellement, la plupart des hommes pensent que l’Afrique est à mille lieux du centre de nos problèmes sociaux et particulièrement du problème actuel de la guerre mondiale.»

Poursuivant plus loin:

«(…) c’est sur le continent noir que résident les racines, non seulement de la guerre actuelle mais des guerres futures.»

Car, 1914 apparaît principalement comme la conséquence logique de la concurrence entre pays dans la construction de leurs Empires. Rappelons qu’en 1880 les Britanniques arrivèrent en Égypte et que le dépeçage de l’Afrique prit la tournure que l’on connait désormais; qu’en 1886 la Tunisie perdit son indépendance, que de 1890 à 1902 le Japon attaqua la Chine et s’empara de Taiwan; que de 1899 à 1902 eut lieu la seconde guerre des Boers en Afrique-du-Sud, opposant les descendants des colons néerlandais et allemands, arrivés en Afrique-du-Sud entre le XVIIème et le XVIIIème siècle, aux Britanniques qui mirent en place les premiers camps de concentration; qu’à partir de 1904 l’Allemagne débuta ce qui est considéré comme le premier génocide du XXème siècle en Namibie, contre les Héréros, en Namibie, à l’occasion duquel les Allemands purent reprendre et «améliorer» les camps de concentration mis en place durant la seconde guerre des Boers, etc. …

L’une des phases les plus exemplaires de cette lutte de l’Occident pour s’approprier le reste du monde fut le conflit opposant l’Allemagne et la France dans la colonisation du Maroc, en 1905. En effet, la France ayant vu ses espoirs de colonisation de l’Égypte anéantis par les Britanniques, se devait de s’approprier le Maroc afin d’asseoir sa puissance (notamment après la débâcle de 1871 et la perte de l’Alsace-Moselle). Cependant, l’empereur de Prusse Guillaume II ne l’entendait pas de cette oreille et débarque à Tanger où il se donne en spectacle et annonce son «soutien» au Maroc contre les ambitions françaises. Inutile ici de préciser que ce soutien opportuniste ne visait pas à assurer l’indépendance du Maroc mais uniquement à empêcher la France de devenir une puissance coloniale trop forte. Si, en 1905, c’est l’Allemagne qui l’emporte (et non le Maroc, dont l’avis importait bien peu), la conférence d’Algesiras du 7 avril 1906 donne raison à la France. Finalement, en 1912, la France concéda des territoires à l’Allemagne au Congo et au Cameroun, en échange de la mise en place d’un «protectorat» (un terme un peu plus «poli» pour parler de colonisation) au Maroc.

Dire que l’année 1914 inaugure l’ère des massacres est donc, au minimum, indécent. Ceci-dit, il est vrai que cette année marque l’ère des massacres en Europe, mais ceux-ci ne peuvent pas être analysés de manière intra-européenne et le rapports qu’ils entretenaient avec les massacres de l’Europe au-delà de ses frontières est primordial à rappeler. On a, en effet, l’impression que les massacres furent «testés» sur de non-Européens avant de pouvoir les importer en Europe. Analyser le début de la Première Guerre Mondiale comme résultant principalement des tensions balkaniques et de l’assassinat de Franz-Ferdinand est donc une erreur historique, pouvant avoir des conséquences politiques. Ainsi, dans sa magistrale Histoire populaire de l’humanité , l’historien britannique Chris Harman écrit avec raison (bien que les dates peuvent-être discutées) que:

Le ministre Morneau ne souffle pas un mot sur les subventions à la production d’énergie fossile, que le Canada s’est pourtant engagé à éliminer il y a près de 10ans. Même s’il semble de moins en moins probable que le Canada atteigne ses cibles de réduction de gaz à effets de serre, les libéraux ne sentent pas le besoin de donner un coup de barre à ce chapitre.

Pas de nouvelles mesures musclées contre les paradis fiscaux

Le gouvernement Trudeau affirme toujours espérer récupérer 25milliards de dollars en luttant contre les paradis fiscaux, mais l’objectif qu’il se fixe dans le budget est beaucoup moins ambitieux. Il estime en effet que l’incidence prévue sur les revenus fédéraux découlant de ses interventions contre l’évasion et l’évitement fiscaux s’élèvera à 354millions de dollars sur cinq ans.

La pression du public s’accentue pour qu’Ottawa serre la vis à ceux qui contournent les règles, mais le gouvernement Trudeau semble d’avis que les investissements promis lors des années précédentes pour s’attaquer au problème sont suffisants.

Pas de retour prévu à l’équilibre budgétaire

Justin Trudeau ne s’en vante plus, mais il avait bel et bien promis le retour à l’équilibre budgétaire avant la fin d’un premier mandat. Cet engagement paraît mort et enterré, avec un déficit prévu de 18,1milliards de dollars cette année, et de 17,5milliards l’an prochain.

Bill Morneau mise désormais sur un changement de culture et essaie de convaincre l’électorat que l’équilibre budgétaire n’est plus l’indicateur par excellence de la santé des finances publiques, mais bien le ratio dette-PIB.

Les conservateurs d’Andrew Scheer ne l’entendent pas de cette façon.

À lire aussi:

Partager
Aller directement aux commentaires

Guess Roxxie Beige 3rikD

Brodequins en daim Marron Uc3lFf
19 h 41
Doug Ford assermenté premier ministre de l'Ontario
04 h 41
Ottawa prêt à injecter 2milliards pour défendre les industries de l'acier et de l'aluminium
04 h 32
adidas Originals Superstar C77124 Baskets Blanc Xwd3d
04 h 00
La réception de l'ambassadrice des États-Unis boudée par des policitiens
02 h 39
Début de l'ère Ford en Ontario
01 h 53

Le parti Islam, dont les mots d'ordre sont «Intégrité, solidarité, liberté, authenticité et moralité», n'en est pas à sa première polémique. Son chef de file Redouane Ahrouch a fait de nombreuses apparitions médiatiques depuis que son parti a obtenu deux conseillers communaux en réalisant un score de près de 4% en 2012 à Anderlecht et Molenbeek,résultat non négligeable pour un parti néophyte.

Instaurer un «Etat islamique» en quelques décennies

L'élu musulman, qui exerce la profession de conducteur de busà la Société des transports intercommunaux de Bruxelles, a été impliqué dans les années 1990 dans la construction d'une des premières mosquées d'Anderlecht. Son ancien parti, Noor, qui n'a pasrencontré le succès escompté, proposait par exemple de favoriser le mariage à l'adolescence, de rendre plus strictes les procédures de divorce ou encore de revoir la mixité dans certains lieux publics.

Sur le site du parti Islam , de nombreuses propositions sociales comme le revenu universel côtoient des propositionsémanant de la loi islamique: légalisation de la polygamie et des mariages d'adolescents, distribution de repas halal dans les cantines scolaires, mise en place de jours de congés confessionnels, interdiction de l'euthanasie, restriction de l'avortement ou encore abrogation des lois «anti-voile».

Depuis 2012, Redouane Ahrouch ne cesse de faire de la «pédagogie» quant aux ambitions du parti Islam. Ces dernières ne sont pas tues : le but est de faire de la Belgique en quelques décennies, un «Etat islamique». Un concept que la formation politique ne confond toutefois pas avec l'organisation djihadiste du même nom, dont les actions sont condamnées sur une page du site consacrée au terrorisme .

Le parti "Islam" se présente aux élections locales pour transformer la Belgique en État islamique et y faire appliquer la charia !

«Il faut y aller tout doucement, sensibiliser les gens. Et tout à fait naturellement on va aboutirà un Etat islamique [...] Cela va prendre des décennies, peut-être un siècle, mais le mouvement est lancé», remarquait-il dans une interview à la chaîne belge RTBF. Pour ce faire, il faudra selon lui appliquer la loi islamique dans différents pans de la société belge. En effet, selon Redouane Ahrouch, la charia présente de nombreux avantages. Un problème de harcèlement dans les transports ? Avec Islam, plus besoin de campagne de sensibilisation puisque les hommes et les femmes seraient séparés dans les transports en commun. Cette ségrégation sexuelle proposée par Redouane Ahrouch a suscité de nombreuses réactions dans le plat pays.

Il faut y aller toutdoucement, sensibiliser les gens. Et tout à fait naturellement on vaaboutirà un Etat islamique

Si Redouane Ahrouch offre sans frais une grande présence médiatique à son parti en Belgique grâce à des mots choc (charia, Etat islamique ou encore ségrégation) dans un contexte marqué par des attentats islamistes en Europe, ses propos et son programme semblent bels et biens sincères. Présente sur le plateau le 23 avril en tant que chroniqueuse, Emmanuelle Praet n’a pas été saluée ni même regardée par Redouane Ahrouch lors des échanges. Elle a confiéaprès l'émission polémique : «On se sent comme une moins que rien et ce qui fait peur, c’est que je ne pense pas que ce soit un jeu de sa part.»

Articles récents

Carroussel de mots clés

Anything in here will be replaced on browsers that support the canvas element

Phi-Europe

Contact: webmaster@phi-europe.org Vous pouvez reproduire librement les articles du site Phi-Europe.org à condition de citer la source, de ne pas les modifier, ni de les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND). Vous souhaitez nous soumettre des articles (rédigés dans un bon Français, sans insultes ni apologie à la violence ou au racisme) ?, Ou bien vous souhaitez nous indiquer un article d'un autre média et que nous pourrions relayer ? Pour cela, vous devez être "contributeur" de notre site et vous devez Anna Volodia Mama Blanc x84w96eG
Si vous souhaitez établir un lien vers notre site: Ou bien un lien seul tel que : www.Phi-Europe.org
© 2014 PHI-Europe - Powered by WordPress